Aquarelle, n. f.

Peinture à l’eau sur papier, avec des couleurs transparentes, ayant le moins d’épaisseur possible. Peindre à l’aquarelle. Peintre d’aquarelles. Une collection d’aquarelles.

L’aquarelle, la sépia, ces fragiles procédés, ayant le papier pour support, l’eau pour véhicule, la transparence comme force, constituent − malice du temps − les témoignages les plus sûrs de l’idéal des grands peintres. On s’en aperçoit devant les dessins de Rembrandt, d’où le noir et l’opacité, qui gâtent tant de ses toiles, sont bannis, où tout est blondeur, passages, demi-teintes. Lhote, Peinture d’abord,1942